Logo citescope

Finissage de l’exposition : la Conscience de l’eau

29 novembre 2022

Informations pratiques

Dans le cadre du finissage de l’exposition la Conscience de l’eau, la Maison de Norvège vous invite à un dialogue autour de l’eau avec les scientifiques Tarik Chekchak, Francois Frey et l’artiste Maud Louvrier Clerc.

Biographie des intervenants

Tarik Chekchak est expert en stratégies du vivant. Il est directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des Futurs souhaitables, approche visant à stimuler l’émergence d’innovations inspirées de l’observation des systèmes vivants,. Il a été pendant 12 ans directeur « Sciences et Environnement » de l’Equipe Cousteau. Ingénieur écologue de formation, il a une formation initiale de biologiste et de spécialiste de la gestion intégrée des milieux naturels, prenant aussi bien en compte les aspects socio-économiques que naturels et culturels. Il enseigne au sein de plusieurs écoles d’ingénieurs, de commerce ainsi qu’à une large audience allant des collectivités aux entreprises. Il est membre fondateur et secrétaire du Comité Française de l’association Biomimicry Europa et membre fondateur du Centre Européen D’Excellence en Biomimétisme (CEEBIOS). Passionné des milieux polaires, il est depuis plus de quinze ans régulièrement chef d’expéditions sur des navires en arctique comme en antarctique.

François Frey est un ingénieur Arts et Métiers explorant la question de l’eau comme média conscient du vivant. Il a un parcours multiple : design, recherche et développement, programmes internationaux de coopération, pilotage et évaluation des systèmes management. Marin, il se nourrit de ses expériences d’officier de Marine, de régatier au niveau international et d’acteur engagé pour le patrimoine navigant. Il synthétise son parcours, ses compétences et son intuition pour faire émerger, en 2014, le développement du navire Esprit de Velox et le programme de recherche et d’innovation responsables Objectif Océan. Le programme compte de nombreux partenaires dont le CNRS et l’IFREMER. C’est une contribution à la Decade of Ocean Science for Sustainable Development (2021-2030) des Nations Unies qui nous engage à « apprendre à penser comme l’Océan ».

Maud Louvrier Clerc est artiste, designer et chercheuse en psychologie entrepreneuriale. Les 3 axes essentiels de son travail sont l’identité, l’empreinte et l’interdépendance. Son approche transdisciplinaire est tournée vers le développement durable. Elle réalise des œuvres d’art (installation, peintures, sculptures) ou des objets design (mobilier, service de table) et des œuvres interactives, où le public participe à la cocréation de l’œuvre tel que son projet JEMONDE (exploration poétique et citoyenne de l’anthropocène) qu’elle développe avec l’UNESCO. Depuis 10 ans, elle fait un travail de recherche sur l’océan afin de promouvoir sa beauté et sensibiliser le public à la protection de sa biodiversité. Ses plongées régulières près des récifs bretons et méditerranéens, l’ont amené à ajouter du sel mer et des micro algues pour la création des œuvres de la série « la disparition du sable ». Le va et viens de la marée et le parfum des algues séchées, incarnant le cycle du vivant, se sont imposées comme forces motrices de son processus créatif.

© Illustration de la la Focus Lab Biomimétisme de l’Institut des Futurs souhaitables
© Rune Guneriussen, Twentyfourseven XXI
© Courtesy Galerie Olivier Waltman
© Esprit de Velox / Illustration JF Vergne
© Maud Louvrier Clerc, La disparition du sable 39

 

Date

Mardi 29 novembre 2022

Horaires

De 19h à 21h

Tarifs

Gratuit
Entrée libre
Dans la limite des places disponibles

En savoir plus sur ce lieu

Plan & Accès

Maison de Norvège

Demandez le programme

Restons en contact