Logo citescope

Projection de documentaires dans le cadre de la Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste. 

06 févr. 2022

Informations pratiques

Dans le cadre de la Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste, qui a lieu le 27 janvier, la Maison du Portugal vous propose en partenariat avec le Centre culturel Camões – Ambassade du Portugal et l’Institut polonais de Paris, la présentation de deux documentaires :

 

« Désobéir, Aristides de Sousa Mendes »- un film de Joël Santoni proposé par le Centre culturel Camões, Ambassade du Portugal.

 

1939. Aristides de Sousa Mendes, diplomate portugais sans histoire, la soixantaine, marié et père de famille, est nommé consul à Bordeaux. En 1940, alors que les troupes allemandes envahissent la France, il brave sa hiérarchie et les ordres du dictateur Salazar en délivrant par milliers des visas d’entrée au Portugal. Un geste qui va permettre à près de 30 000 personnes, dont 10 000 juifs, d’échapper à la barbarie nazie.

Aristides de Sousa Mendes sera déclaré « Juste parmi les nations » en 1966, puis réhabilité par la République portugaise le 15 novembre 1986, bien après sa mort.

 

Fiction, 2008, France, 90 min, Panama Productions. Avec Bernard Le Coq, Roger Souza, Nanou Garcia, Frédéric Quiring, Emilie Scarlett-Moget, Paolo Matos, Lionel Lingelse.

 

 

« Les Passeports de Paraguay »- un film documentaire de Robert Kaczmarek proposé par l`Institut polonais de Paris

 

Dans les années 1942-1943, alors que l’Occupant allemand nazi déclenche Aktion Reinhard, un groupe informel et clandestin polono-juif s’établit au sein de la mission diplomatique polonaise à Berne en Suisse. Appelé d’après le nom de l’ambassadeur Aleksander Ładoś, le groupe Ładoś obtient et fournit aux Juifs de l’Europe occupée des passeports sud-américains, leur permettant, dans la plupart des cas, d’éviter la déportation vers les camps d’extermination allemands. Les titulaires de ces passeports ont été envoyés dans des camps d’internement en Allemagne et en France occupée où certains d’entre eux sont restés jusqu’à la fin de la guerre.

 

Aujourd’hui, les familles de nombreux survivants découvrent à qui leurs proches doivent vraiment leur survie. Le groupe opérant à la mission polonaise à Berne comprenait : Aleksander Ładoś – à partir d’avril 1940, ambassadeur à Berne ; son associé Konstanty Rokicki – consul à Berne ; Stefan Jan Ryniewicz – secrétaire et chef de la section consulaire à Berne ; Juliusz Kühl – secrétaire de la mission. Du côté des organisations juives, un rôle énorme a été joué par : Abraham Silberschein – activiste sioniste, député du Parlement polonais et Chaim Eiss – rabbin et activiste d’Agudat Israël.

 

En partenariat avec le Centre culturel Camões – Ambassade du Portugal en France et l’Institut Polonais de Paris.

Date

Dimanche 6 février

Horaires

A partir de 17h

Tarifs

Sur réservation

Accueil.portugal@ciup.fr 

Présentation du pass vaccinal a l’entrée.

Maison du Portugal - André de Gouveia

Demandez le programme

Restons en contact