Logo citescope

Pascal Battus/choco mune et Fred Marty/Piliv Bòdzin

21 juin 2024

Informations pratiques

Bienvenue à la Maison de l’Île-de-France pour une soirée musicale en duo et en deux parties.

Avec Pascal Battus, pickup de guitare et choco mune et son dispositif de micros contacts.

Pascal Battus
Artiste sonore, improvisateur, compositeur Pascal Battus développe une pratique du son plus attentive au geste sonore, à l’écoute et à  la situation qui les détermine qu’à un instrument défini : le pick-up de guitare (micro de guitare sans guitare),les surfaces rotatives, la guitare « environnée » (guitare électrique sur table + micro contact + objets divers + électronique), la percussion (objets amplifiés ou  non), … Son travail est régulièrement diffusé sur les ondes internationales (France Musique, Resonance FM, …) Il a joué en Europe,  Etats Unis d’Amérique, Canada, Asie, Moyen-Orient, Australie, … en solo ou plus fréquemment avec d’autres musiciens. il travaille souvent avec des danseurs, des performeurs plasticiens (video, lumière, sculpture, …). Il réalise des Graphones (dessins sonores) et co-invente les Massages Sonores. Ses disques sont édités chez Potlatch, Corpus Hermeticum, Amor Fati, Another Timbre, Cathnor,  Organized Music From Thessaloniki, Herbal International…

schoco mune
Schoco Mune est une artiste japonaise qui vit à Amsterdam et engagée sur la scène Noise et underground.


Avec Fred Marty, contrebasse électrique et Piliv Bòdzin, synthétiseur.

Fred Marty
Parisien depuis 2007, il oriente son travail plus particulièrement vers l’improvisation. Ainsi, il s’attache à l’expérimentation de divers  modes de jeux sur la contrebasse ce qui l’amène à développer un langage personnel fait de sons rappelant parfois ceux du quotidien. Depuis 2009, il s’intéresse à la musique concrète et crée quelques pièces acousmatiques. Il travaille beaucoup avec la voix parlée ou chantée. À partir de sons qu’il enregistre, il développe des matières sonores qui trouvent leur développement dans une certaine  lenteur où le statique trouve toute sa quintessence. Par opposition, il s’intéresse également à l’impermanence des événements, les  superpositions de matières et de couleurs.

Piliv Bòdzin
Musicien bidouilleur, Piliv Bòdzin pratique l’improvisation libre dans une approche bruitiste et ludique, à base de synthétiseurs old-school et de drumbox cabossées. Membre du collectif parisien de musiques improvisées le Fondeur de Son.

Date

Vendredi 21 juin 2024

Horaires

20h30

Tarifs

Gratuit
Entrée libre
Dans la limite des places disponibles

Maison de l'Île-de-France

Demandez le programme

Restons en contact