Logo citescope

Le modernisme brésilien

06 décembre 2022

Informations pratiques

Lors de cette soirée, la chercheuse Heloísa Feichas reviendra sur la dimension sociale et historique de La Semaine de 1922 avec une conférence intitulée « la semaine d’art moderne de 192 et le modernisme dans la musique brésilienne », accompagnée de la pianiste Clélia Iruzun.

L’objectif de cette conférence musicale est de présenter les principales caractéristiques qui ont marqué le mouvement moderniste dans la musique brésilienne depuis la célèbre Semaine d’art moderne de 1922. La Semaine de 1922 était une manifestation artistique et culturelle qui comprenait de la danse, de la musique, des récitals de poésie, des expositions et des conférences. L’évènement, qui a eu lieu au théâtre municipal de São Paulo, est considéré comme un symbole du modernisme au Brésil. Au Brésil, cette proposition artistique a débouché sur le projet de création d’une identité nationale.

Au programme, des œuvres de Villa- Lobos, Francisco Mignone, Camargo Guarnieri, Radamés Gnatalli, Claudio Santoro et Edino Krueger.

Biographies

Clélia Iruzun, pianiste brésilienne, formée à la Royal Academy of Music de Londres a remporté plusieurs prix remarquables dans des concours internationaux. En tant que soliste, elle s’est produite dans le monde entier, notamment en Europe, en Amérique et en Asie. Elle effectue une tournée annuelle au Brésil, jouant dans les principales salles, festivals et séries de son pays natal. Sa discographie couvre un répertoire varié comprenant des compositeurs latino-américains. Les enregistrements récents de Clélia sur le label international SOMM comprennent deux volumes acclamés de la musique pour piano de Federico Mompou. Son dernier CD pour ce label était consacré aux concertos pour piano et orchestre de Francisco Mignone et Isaac Albéniz avec le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par Jac van Steen – un disque nominé pour les International Classical Music Awards et salué par International Piano : « Clélia se distingue, jouant avec une superbe maîtrise et de l’empathie ; il est difficile d’imaginer ces concertos joués avec plus de perfection et de délicatesse ».

Heloísa Feichas est professeur associé au département de théorie générale de la musique à l’Ecole de musique, UFMG, Brésil. Elle a obtenu un doctorat et un master en éducation musicale à l’Institut d’éducation de l’Université de Londres (IOE-UCL) ; un post-doctorat à l’Institut des arts de l’UNESP ; une licence en piano à l’École de musique de l’UFMG ; une licence en littérature à la Faculté de philosophie, sciences et lettres d’Itajubá. Elle développe des recherches dans les domaines de la sociologie de l’éducation musicale et des pédagogies de la musique populaire. Elle a participé à plusieurs colloques nationaux et internationaux, avec des publications dans des périodiques et des livres. Elle est membre de la CEPROM (Commission for the Education of Professional Musicians) – ISME (International Society for Music Education) et a travaillé en partenariat avec la Pitea School of Music, l’université de Lulea en Suède et la Guildhall School of Music and Drama à Londres. Elle travaille également comme pianiste dans plusieurs formations, notamment dans la musique populaire brésilienne.

Date

Mardi 6 décembre 2022

Horaires

De 19h à 20h15

Tarifs

Gratuit
Entrée libre
Dans la limite des places disponibles

En savoir plus sur ce lieu

Plan & Accès

Maison du Portugal - André de Gouveia

Demandez le programme

Restons en contact