Logo citescope

Quelle place accorder aux opposants de la démocratie dans l’espace public ?

03 févr. 2022

Informations pratiques

débat hybride avec traduction simultanée

avec

Michael Kraske, journaliste et spécialiste de l’extrême droite

Marina Weisband, publiciste et ancienne secrétaire générale du Parti pirate allemand

Sabine Syfuss-Arnaud (mod.), cheffe du service international du magazine Challenges

 

En 2022, la plus grande menace pour la démocratie n’est plus celle d’un coup d’État, mais celle de la déstabilisation des principes démocratiques à l’intérieur même d’un pays. La candidature à l’élection présidentielle d’Éric Zemmour, polémiste d’extrême droite, n’aurait pas été possible sans sa forte présence médiatique. En Allemagne, alors que le parti d’extrême droite, l’AfD, a enregistré une légère baisse aux élections fédérales en septembre dernier, celui-ci continue à perturber le débat politique, secondé lors des nombreuses manifestations par le mouvement des « Querdenker » s’opposant aux restrictions sanitaires de la prétendue « corona-dictature ». Face à ces évolutions inquiétantes, comment défendre la démocratie sans limiter la liberté d’expression ? Quelle place accorder dans le débat public à ceux qui s’opposent aux principes démocratiques ? Quel impact et quelle part de responsabilité reviennent à l’internet, aux réseaux sociaux et aux informations circulant à grande vitesse ?

 

Demandez le programme

Restons en contact