Logo citescope

Histoire du spectacle vivant XIXe-XXIe siècles : Solène Scherer

08 janv. 2024

Informations pratiques

Depuis 26 ans, Jean-Claude Yon et Graça dos Santos organisent un séminaire d’histoire du spectacle vivant. Ce séminaire s’intéresse à toutes les formes de spectacle vivant : théâtre, opéra, danse, concert… Il est réalisé en collaboration entre le SAPRAT – Savoir et pratiques du Moyen-âge au XIXe siècle (EPHE) et le CRILUS – Centre de Recherches Interdisciplinaires sur le monde Lusophone – UR Romanes (Université Paris Nanterre).

Pour cette nouvelle conférence, Solène Scherer interviendra sur le thème Un monument des arts, lieu de leur exercice : de la célébration politique des arts, artistes et artisans dans la conception de l’Opéra de Vienne (1869).

Inauguré en 1869, l’Opéra de Vienne est l’un des bâtiments les plus célèbres de la Ringstraße. Cette grande scène est reconnue dans le monde pour la qualité de ses productions, mais aussi pour son bâtiment Néo-Renaissance richement décoré. Les choix opérés dans le programme décoratif original témoignent d’une savante mise en scène politique de l’empire des Habsbourg, dans une Europe où s’affirment petit à petit les identités nationales. La reconstruction de l’édifice, détruit en 1945, donne à voir un processus similaire autour des enjeux représentatifs de l’État autrichien au sein de ses bâtiments emblématiques. L’agencement et la décoration de l’Opéra sont des outils de premier plan pour (re)définir l’identité culturelle de l’Autriche. En revenant sur les différents choix décoratifs opérés à l’Opéra, à la fois au moment de sa construction dans les années 1860, mais aussi lors de sa reconstruction au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, cette intervention met en avant les dynamiques politiques sous-jacentes aux enjeux représentatifs dans un monument emblématique de l’Autriche. On analysera l’élaboration d’un discours narratif porté par l’architecture et la décoration constituant l’Opéra en tant que monument d’art et d’histoire.

En partenariat avec le CRILUS – Centre de recherches interdisciplinaires sur le monde lusophone de l’Université Paris Nanterre, Camões – Instituto da Cooperação e da Língua, le laboratoire Saprat – Savoirs et Pratiques du Moyen Âge à l’époque contemporaine, la Maison du Portugal – André de Gouveia et le Théâtre de la Cité internationale.

La Maison bénéficie du soutien financier de

Date

Lundi 8 janvier 2023

Horaires

17h30

Tarifs

Gratuit
Entrée libre
Dans la limite des places disponibles

Maison du Portugal - André de Gouveia

Demandez le programme

Restons en contact