Logo citescope

Guerre et Paix

02 décembre 2022

Informations pratiques

Le grand roman de Tolstoï Guerre et Paix, est le thème de ce récital de piano de Diana Botelho Vieira.

Il se partage entre deux grandes œuvres : Sur un chemin feuillu de Leoš Janáček, une exploration métaphorique du monde intérieur du compositeur, écrite en temps de paix mais achevée récemment avant la 1re Guerre mondiale et la Sonate n°6 de Prokofiev, écrite pendant la 2e Guerre mondiale, la première de la trilogie dite Sonates de guerre, œuvre qui semble annoncer l’invasion de la Russie l’année suivante.

Entre les deux, une rareté : la seule chanson écrite par Tolstoï – compositeur à ses heures – qui nous soit parvenue, une simple valse qui reflète la grande période de paix européenne vécue entre la mort de Napoléon et les convulsions du 20e siècle, une danse qui domine les bals de cour dans la première partie de Guerre et Paix.

Tolstoï a été une grande source d’inspiration pour Janáček, admirateur de la culture russe, qui a modelé son premier quatuor à cordes sur le roman Sonate à Kreutzer et pour Prokofiev qui a basé son plus grand opéra sur Guerre et Paix, une grande fresque épique qui dépeint l’invasion brutale de la Russie par les troupes napoléoniennes en 1812.

Avec Guerre et Paix, l’humanité éprouve, pour la première fois, comme le dit l’écrivain tchèque Milan Kundera, un sentiment jusque-là inconnu : « pour la première fois dans l’histoire du roman, l’homme est emporté par la force de l’Histoire et cesse d’être maître de son destin ».

Programme
Sans pause

Leoš Janáček (1854-1928)
Sur un chemin brousailleux, 1º cahier (1901-1911)
01. Nos soirées
02. Une feuille balayée par le vent
03. Partons ensembles !
04. La vierge de Frýdek
05. Elles bavardaient en hirondelles
06. La parole manque
07. Bonne nuit !
08. Anxiété indiscible
09. En pleurs
10. La chevèche ne s’est pas envolée !

Leo Tolstoy (1828-1910)
Valse en Fa Majeur (vers 1849)

Sergei Prokofiev (1891-1953)
Sonate pour piano nº 6 en La Majeur Op. 82 (1940)
01. Allegro moderato
02. Allegretto
03. Tempo di valzer lentissimo
04. Vivace

Biographie 
Diana Botelho Vieira est née sur l’île de São Miguel, aux Açores, en 1984. Elle a donné des récitals de piano et de musique de chambre au Portugal, en Espagne, en France, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Lauréate du Prix Jeunes Musiciens – RDP Antena 2 dans la catégorie Piano, elle est également titulaire du «Búzio Revelação» (Expresso das 9) et du «Prix Culture» (Correio dos Açores).

Elle s’est produite en soliste avec l’Orchestre de chambre du Conservatoire régional de Ponta Delgada, l’Orchestre académique métropolitain de Lisbonne, l’Orchestre de chambre de Cascais et Oeiras, l’Orquestra Clássica do Centro et la Sinfonietta de Ponta Delgada, sous la direction des chefs d’orchestre Yuri Pankiv, Jean-Marc Burfin, Nikolay Lalov, José Eduardo Gomes et Amâncio Cabral.

Elle a joué dans des festivals tels que le Summer Institute for Contemporary Performance Practice (Boston), PianoFest (Chicago), Embassy Series – Uniting People Through Musical Diplomacy (Washington/DC), Meadowmount School of Music (New York), Festival Ibérico de Badajoz, Dias da Música au CCB, Azores Art Season, Porto PianoFest (édition en ligne), Viseu International Spring Music Festival et Póvoa de Varzim International Music Festival.

Diana Botelho Viera a créé des œuvres pour piano solo, pour piano et orchestre, ainsi que de la musique de chambre de compositeurs tels que Brett Madsen, Parisa Sabet, Sérgio Azevedo et Inés Badalo. Elle a été protagoniste du documentaire Bravo (RTP) et a participé à la série documentaire RTP Portugueses pelo mundo : Chicago. Elle a enregistré deux CD : A Toque de Caixa et Viagens Imaginárias, édités par mpmp et tous deux consacrés à la musique de Sérgio Azevedo ; le premier pour piano solo pour enfants, et le second pour piano à 4 mains avec le pianiste Saul Picado. Trois autres CD seront bientôt édités.

Cette interprète a étudié le piano avec Irina Semënova au Conservatoire Régional de Ponta Delgada, avec Alexei Erëmine à l’Academia Nacional Superior de Orquestra – Metropolitana (Bachelor’s Degree) et avec Ludmila Lazar au Chicago College of Performing Arts – Roosevelt University (Master’s in Piano Performance). Elle est également titulaire d’une maîtrise en enseignement de la musique, sous la direction de Miguel Henriques et Jorge Moyano, à l’Escola Superior de Música de Lisboa.

Date

Vendredi 2 décembre 2022

Horaires

20h

Tarifs

Gratuit
Entrée libre
Dans la limite des places disponibles

En savoir plus sur ce lieu

Plan & Accès

Maison de l'Île-de-France

Demandez le programme

Restons en contact