Logo citescope

Concert lyrique pour voix et piano

05 mai 2022

Informations pratiques

La soprano María Ibeth Ortiz Barroso, accompagnée d’Adela Lörincz au piano se produiront autour d’un programme consacré aux œuvres de Mozart, Schubert, Bellini, Ravel et Luna.

Biographies

María Ibeth Ortiz Barroso est née dans la ville de Guanajuato au Mexique. Elle a étudié au “Conservatorio de Música y Artes de Celaya », en se spécialisant comme violoncelliste et chanteuse.
Première soliste de la section des violoncelles de l’orchestre symphonique des jeunes « Silvestre Revueltas », elle a dans le même orchestre participé en tant que chanteuse soliste à des œuvres comme le Requiem de W. A. Mozart, la Neuvième Symphonie de L. V. Beethoven, Stabat Mater de A. Dvorak, Te Deum de A. Bruckner, ainsi que l’opéra Nuestro Tresguerras écrite spécialement pour le Conservatoire de Celaya. Elle a par ailleurs collaboré comme soliste dans Magnificat de J. S. Bach avec l’Orchestre d’Etat de Queretaro, ainsi qu’à des performances avec l’Opéra de Guanajuato en incarnant le rôle titre dans Didon et Enée de H. Purcell, et le rôle de Pamina dans La Flûte enchantée de W. A. Mozart ainsi en chantant le rol de Donna Anna pour la demi-final du concours des Chefs d’Orchestre à Besançon 2021.
Finaliste du concours de chant lyrique “San Miguel” à San Miguel de Allende en 2016, elle a également été sélectionnée par la mezzo-soprano Teresa Berganza pour participer à son cours et au concert final du festival “Tocando el cielo” à Panticosa en Espagne.
Actuellement, elle étudie un diplôme de concertiste sous le tutorat de la soprano Sylvie Valayre à l’École Normale de Musique de Paris.

Adela-Irina Lörincz est pianiste, d’origine roumaine. Elle est particulièrement intéressée par les collaborations musicales en ensemble de musique de chambre ainsi que par les accompagnements au piano. Elle a collaboré de nombreuses fois pour des concerts et masterclasses avec des artistes de renommée internationale comme Pierre Yves-Artaud, Remus Azoiței, Paul Edmund-Davis, Josephine Knight, Sylvie Valayre.
En 2016, Adela est venue à Paris en résidence artistique à la Cité Internationale des Arts pour faire des recherches sur la musique française, à la signification importante dans son parcours académique et artistique. Sa thèse de doctorat ”La relation mot-musique dans la mélodie française sur les vers de Paul Verlaine entre 1871 et 1914” élabore une comparaison entre les mélodies écrites par différents compositeurs sur certains poèmes du poète symboliste. Soucieuse d’un développement musical et artistique constant, après avoir fini ses études à l’Université Nationale de musique de Bucarest, Adela est revenue à Paris en 2020 à l’école Alfred Cortot. Elle y suit la classe de direction de chant avec Irène Kudela et accompagne la classe de chant de Sylvie Valayre.

Date

Jeudi 5 mai 2022

Horaires

19h30

Tarifs

Entrée libre et gratuite
Dans la limite de places disponibles

Maison du Mexique

Demandez le programme

Restons en contact